Archives Hebdomadaire

octobre 2017

Humain

La vraie nature d’un gala.

30 octobre 2017

 

C’est pas parce que l’animatrice Claudine Prévost s’exclame « trop « sur le tapis rouge en trouvant « magnifique » le look de Safia, que son look est magnifique!
C’est pas parce que tu trouves que Klô Pelgag a l’air de Passe-Carreau qu’elle n’est pas belle la robe de l’auteure-compositeure-interprète de l’année, avec des serpentins sur les épaules!

C’est pas parce que c’est Roch Voisine
que son « suit » griffé était bien ajusté pour lui!
C’est pas parce que tu n’aimes pas le jaune et les pompons
qu’elle n’est pas belle la robe de Vanessa Pilon!
C’est pas parce que tu crois que Louis Josée Houde
est le meilleur animateur du monde
que tout le monde pense comme toi!
C’est pas parce que le discours de Postigo était bien récité
qu’il a eu de l’émotion dedans.
Et c’est pas parce que Safia dit rien
qu’elle n’ avait rien à dire…
Et c’est pas parce que l’interprète féminine de l’année
porte une chemise déchirée
qu’elle est moins stylée qu’une autre!
La vraie nature c’est aussi ça.
C’est pas parce que les Soeur Boulay parlent aux politiciens
qu’elles sont dans le champ.
Ou qu’elles ont toujours raison.
C’est pas parce que tu ne connaissais
pas le jeune brillant auteur Emile Bilodeau
que le gars méritait pas son Félix.
Oh que oui! Avec sa guitare qu’il gratte à la Félix!

3E1B652C-C1E3-4C15-A26F-55B4C38B86F3
« Pour être quelqu’un. Pour être quelque chose.
Faudrait ben que je me botte le cul! »

Et.
C’est pas parce que la sobre Charlotte Cardin,
est une jeune artiste talentueuse, sensible et tout, et tout…
qu’elle peut ouvrir un gala
et qu’il faut trouver ça, « hop hot! »
Aussi.
C’est pas parce que les Deux Frères
n’ont rien gagné au gala
qu’ils ne sont pas populaires et aimés.
C’est pas parce que…
quelqu’un comme moi, trouve heureux
qu’on « Félixise » deux fois Patrice Michaud,
qu’il faut perdre connaissance
parce que c’est pas Céline
qui gagne la chanson de l’année!
Céline. On l’aime pareille!

92D9093F-593A-4BD6-98DB-6A304DACF69B

Sur un morceau de chemise déchirée d’une artiste, j’ai écrit quelque chose de vraie…

C’est pas parce que tu connais rien
dans le style hip-hop
que le collectif Alaclair Ensemble;
n’avait pas quelque chose
de rafraîchissant et d’innovant
pour le gala de l’ADISQ 2017.
Leurs paroles fessent dans le « dash »,
mais ça dégourdit les vieilles brettes comme moi!

Hallelujah!
C’est pas parce qu’on souligne
avec grâce et tendresse de Séguin,
le grand disparu Léonard Cohen
qu’il faut oublier les « petits disparus »
comme Luc Cousineau qui nous chantait Vivre en amour!
C’est pas parce qu’on souligne avec raison ,
le départ de l’animatrice engagée Andrée-Anne Sasseville
qu’il faut ignorer « le frigidaire du peuple » de Tex Lecor;
mort cette année lui-aussi.
C’est pas parce que Félix Leclerc est mort qu’il ne faudrait
pas rappeler au moins une fois…Une fois!
Que le trophée porte juste son nom dans cette soirée-là!
Je le répète à chaque année.
Après tout! La chanson de Félix,
c’est la vraie nature de ce gala-là!
Enfin.
C’est pas parce que j’écris ça que j’ai raison.
C’est pas parce que tu écris le contraire que tu as raison.
C’est pas parce que tu aimes une chanson
que je suis obligé d’aimer la même chanson.
Toi tu peux aimer l’accordéon. Moi le violon!
Moi du techno! Toi du Dubeau!
Et c’est pas parce que ta chanson gagne
que la mienne est moins bonne!
C’est pas parce que j’ai regardé
un bout de l’émission La Vraie Nature
que j’ai trouvé le gala de l’ADISQ fade.
C’est juste que des fois…
On préfère la vraie nature du monde
au show-business du même monde!

actualité

Automne de liberté

23 octobre 2017

 

S’il faut avec raison,
que l’artiste brise des silences
pour dénoncer les non-sens…
Ce matin, j’apprécie la clémence
d’un simple dimanche.
Je regarde les feuilles d’automne tomber
Je vois venir l’hiver qui va nous immaculer!
Le printemps va nous revenir. Il faut bien s’éclater!
Et l’été va briller encore pour nous réchauffer…
Le temps finit toujours par nous réparer

S’il faut avec raison,
que l’artiste brise des silences
pour dénoncer les non-sens…
Il aura fallu que l’artiste brise avec courage…
la saison des silences
pour assainir notre humanité.

9AB48FB1-7CC1-47FE-85DC-783A56E59372

Les artistes sont nés
pour nous réinventer!
Pour créer. Pour éclairer…
Nés pour la liberté.
Et pour nous apprendre à mieux S’AIMER

C’est dans l’automne
que des artistes retrouvent leur liberté!
C’est dans l’automne
que des hommes vont changer…

Humain

Vieillir dans sa lucarne

9 octobre 2017

 

Ce que je m’apprête à écrire va en partie, pas mal beaucoup, à l’encontre
de tout ce qu’on me raconte ces derniers temps.
Je vais vous parler du fabuleux conte de fées du maintien à domicile
des personnes âgées autonomes, semi-autonomes
et des SD; les soi-disant autonomes.
Avec plein de respect.Je les nomme comme ça. Les SD!
Pour les garder longtemps, longtemps dans leur maison,
le bon gouvernement et ses instances racontent aux SD et aux semis
qu’on va s’occuper d’eux 24h\24h!
Foutaise!
Est-ce que ça se peut que tu aies plus besoin de soins que de maintien?

Explication:
Quand on vieillit , ça peut arriver qu’on devienne un peu semi…
Semi; c’est quand une personne a besoin d’un bon coup de main pour  s’habiller.
Semi; c’est quand une personne a besoin d’assistance
pour changer sa culotte d’incontinence à n’importe quel moment du jour.
Semi c’est quand il faut être accompagné pour se laver dans sa douche.
Semi c’est quand on a le droit… O Ciel!
Au deuxième bain du docteur Barette!
La prime quand tu passes à Go!
Semi aussi.
C’est quand l’angoisse réveille grand-maman la nuit.
Elle pèse sur son bouton avertisseur.
Elle avait juste besoin d’être rassurée mamie!
Persuadée bonne grand-maman qu’une personne la regardait par la fenêtre.
Semi, c’est quand on vieillit et qu’on ne sait pas qu’on a vieillit…
Semi c’est quand tu changes beaucoup  et que tes enfants
te le disent pas parce qu’ils sont gentils.
On est semi quand on répète la même chose deux pis trois
fois dans la dernière demie heure
Et qu’on le sait pas qu’on répète!

40202E84-0654-4858-AC32-E346F1CE42A8
Semi mon ami…
C’est quand on pense qu’on est capable de marcher
sans son déambulateur et qu’on tombe…la nuit!
C’est quand nos vieux os flanchent toujours dans le coin de la hanche!
On peut devenir un SD! Un soi-disant autononme à la maison!
Et l’état te dit en période électorale: Aye! On va s’occuper de toi!
On va venir te voir le matin, le midi et le soir!
OK. Ça va faire. Les élections vont passer!
Vous connaissez mon penchant pour les personnes âgées.
Et vous connaissez l’admiration que j’ai pour ma conjointe
qui opère avec une équipe formidable, notre résidence pour personnes âgées.

Alors…
Personne va venir m’apprendre avec leurs livres et leurs études,
la réalité d’une personne autonome
et la condition d’une personne semi-autonome.
On ne se dit pas les vraies affaires.
On ne voit pas tout ce qui se passe dans le domicile de matante!
On se fait des contes! Ça parait bien!
On pense tous devenir des bons vieux autonomes.
Des Denises. Des Dodos! Des Janettes…
Et des vieux prostateux bien heureux!

Mais ça ne fonctionne pas toujours comme ça.
Vous savez.
23 personnes âgées vivent avec nous.
Dorment dans la même maison que nous.

Alors encore…
S’il y a une chose que j’aurai appris
dans mon expérience avec les aînés,
c’est la différence entre un vieux dans le conte de fées
et un vieux dans la vraie vie!
Entre la réalité de tous les jours
et nos contes pour se trouver beau, bon et humain.

C6916276-DBFB-458D-8121-EEC49A424F83
Dernièrement la Protectrice du citoyen,
Marie Rinfret présentait son rapport.
Elle dénonçait encore.
Et encore le manque de soins à domicile pour les personnes âgés.
Pour les semis. Pour les très semis! Et rajoutons mes SDA!
Je suis  tanné d’entendre ce propos-là.
Sincèrement. Pensons-nous réellement
que nous pourrons répondre
à toute ces demandes de maintien à domicile?
Combien de fois par jour, on pourra se payer
une préposée de l’état dans notre maison pour changer notre culotte?
Combien de fois, le préposé, devra-t-il aller à la maison
de madame très semi-autonome pour ouvrir son dispill à chaque repas?
Parce que Rose n’a plus la motricitié assez fine pour ouvrir
son sytème de distribution de médicaments.
Combien il en faudra de préposés pour répondre
à tous les besoins des grands parents des X, des Y et des milléniaux?
Aux baby-boomers qui s’en vienent avec leur cane et leur marchette?

Combien de temps pourrons-nous garder dans leur maison des personnes âgées
avec des maladies dégénératives,chroniques,nécessitant des soins 24h\24?

Des personnes SD autonomes, atteintes de la maladie semi-Alzheimer?
Des très semi-autonomes qui vont mélanger leurs pilules?
Ah oui! Pour se maintenir dans notre maison
jusqu’à notre  mort, on nous apprenait dernièrement,
qu’on est sur le point d’inventer un système d’alarme
pour détecter une personne qui va ouvrir un rond de poêle en pleine nuit?
Est-ce qu’on pourra aussi détecter le nombre
de petites feuilles de papier de toilette
qu’elle utilise pour bien s’essuyer? Ne riez pas…
On pense vraiment qu’on pourra tous demeurer dans nos maisons.
Seul…
À attendre qu’une préposée vienne nous laver.
Nous coucher. Changer nos pansements….
Enfiler tous les jours nos bas support!
Nous faire accroîre que quelqu’un va venir nous aider quand on aura envie…
Désolé. Je ne crois pas qu’on va y arriver…
À moins de se payer personnellement un serviteur 24/24!
Avec son propre argent!

E9FAB44A-8CEC-42C8-AA80-8E0F86C6D939

 

La Marie du Citoyen peut bien dénoncer le gouvernement
et son docteur Barette, mais son prochain rapport va être pire
que celui-là si on pense pouvoir tous se maintenir dans notre domicile!

Dans la vie, il vient un temps…
OU nous avons plus besoin de soins que sa maison.
Plus de soins que sa belle vaisselle, son marteau,
ses meubles, sa fougère et son vieux poêle!
Dans la vie, quand on vieillit.
Et qu’on est moins chanceux avec notre santé…
On a bien plus besoin de soins que de maintien…
Plus d’amour et moins de promesses.
Maintenir chez lui un bon vieux autonome
avec des soins adéquats et raisonnables, oui!
Mais quand on est en perte d’autonomie. Semi! SD!
Et je ne parle pas du très-semi que je connais…
à qui on a laissé son permis de conduire
et que je viens de croiser dans le chemin!
On se fait des contes les amis! Des beaux contes!
Constat:
J’en connais des maintenus usés!
Et j’en vois de plus en plus frapper à notre porte.
Trop usés d’être restés dans leur belle maison.
À refuser l’aide par orgueil bien des fois.
À penser qu’ils étaient encore bien capables!
À attendre, sans quémander,
que la visite promise arrive en soirée!
À ne pas dire la vérité.
Parce qu’il parait que l’autonomie à la maison, c’est IN!

S.V.P
Arrêtez de faire des accroires à mon vieux moi-même en dedans!
On ne pourra pas tous demeurer dans nos maisons
et continuer de faire sa soupe dans nos  chaudrons Ricardo!
Ca se peut pas ce qu’on nous raconte!
Je le sais. Je dors avec eux-autres.
Et je vois le bonheur dans la sécurité!
Je sais ce qu’on peut devenir.
Et je veux rendre grâce à la VIE de m’avoir appris cela aujourd’hui.
Je voulais juste vous le raconter en cette journée d’action de grâce.
Vous dire que mon essentiel quand je serai vieux…
Ça ne sera pas d’être gardé longtemps chez-nous.
Mais d’être vraiment aimé toujours partout!

Derrière son vieux rideau de dentelle,
C’est pas tout le monde
qui peut arroser sa fougère jusqu’à 100 ans!

…En tout cas, moi ça ne me tente pas de vieillir  tout seul dans ma lucarne!

3F4D6D73-1666-4A40-BF45-94CC8C9843C4