Archives Hebdomadaire

mars 2018

Humain

Lettre à Ronson Walton, président de Walmart

29 mars 2018

Lettre adressée au président de WalMart Canada
suite à la mise à pieds d’employés
ayant des déficiences intellectuelles.
Quelques semaines plus tard, WALMART
a réintégré les employés qui le voulaient.

 


 

Quand ton défunt père, Sam Walton,
l’homme le plus riche des États-Unis,
a fondé son premier Walmart,
il n’aurait pas cru qu’en 2018,
son nom soit rattaché à 11,000
supermarchés répartis dans 27 pays.
Aujourd’hui, le succès de ta famille équivaut
à près de 500 milliards de dollars en volume de vente.
Grâce à ton père Sam et ta mère Helen,
des millions de clients se promènent aujourd’hui,
avec vos paniers et captent les sourires
de vos 2,3 millions d’employés dévoués.
Avec leurs beaux petits débardeurs bleus et jaunes!
C’est écrit dessus: How may help you?
Comment je peux vous aider?
Eh bien justement mon cher Rob,
si tu veux nous aider aujourd’hui,
tu vas repenser à ton affaire. Réfléchis Rob!
Je vais te demander de te fermer les yeux.
Je sais que tu es fort occupé.
Tu vends beaucoup de chocolat de Pâques ces jours-ci.
Mais ça va durer quelques secondes. Essaie!
Ca va te faire du bien!
Les yeux fermés, ça va faire ouvrir ton coeur.
Et là, mon cher Rob, tu vas voir que ton geste
de remercier des centaines de déficients intellectuels
qui œuvraient dans ta business n’a aucune humanité!
Parce que, vois-tu?

Photo Sylvain Mayer, Le Nouvelliste.
Ce sont des femmes et des hommes fragilisés
que nous aimions côtoyer avec grand bonheur dans tes allées.
Et nous comprenions bien pourquoi ces personnes-là
vivaient bien intégrées dans tes commerces géants!
Juste pour ça. Moi en tout cas,
il m’arrivait de flâner et de parler avec
ces amis fragiles et attachants.
Ça faisait du bien à l’humanité de ta business
qui en a pourtant bien besoin!
En ce Vendredi Saint, célébré par les catholiques de la terre.
Un vendredi qui raconte l’histoire
d’un homme bon qui a été crucifié!
Juste parce qu’il défendait les plus petits dans son pays.
Juste parce qu’il voulait aimer égal!
On l’a fait souffrir jusqu’en mourir.
Rob! Je ne sais pas si c’est vrai.
Peu importe!

Mais.

Je trouve que la valeur humaine et spirituelle
de cette histoire devrait t’atteindre un brin aujourd’hui.
Je ne te dis pas de croire en l’histoire de Jésus.
Je te demande juste de te fermer les yeux
et te regarder à quinze heures aujourd’hui.
C’est l’heure ou l’on a transpercé le coeur du gars!
Tu as fait la même chose cette semaine
en remerciant des déficients intellectuelles
et des personnes atteintes du trouble du spectre de l’autisme.
Tu as fais mourir un bout de leur coeur.
Ce que tu fais aux plus petits que toi…
C’est comme si tu enfonçais tous les clous de ta quincaillerie
dans les mains et les pieds d’un déficient intellectuel.
C’est comme si tu transperçais le coeur d’une personne autisme !
C’est comme si tu avais crucifié la petite Catherine;
pour qui chaque matin de sa vie, c’était de se rendre,
depuis des années ,dans ton magasin.
Le 6$ par jour qu’elle recevait, elle s’en foutait pas mal!
Nous avions intégré son bonheur dans son coeur!
Et ça marchait!

Mon cher Rob! Je ne suis pas un grand pratiquant.
Mais je cherche à croire en quelque chose de plus grand!
Je sais que Pâques c’est la Résurrection !
Et je sais aussi que dimanche, c’est la VIE qu’il faut célébrer!
Alors j’ose espérer mon cher Rob,
que l’amour de Pâques va ressusciter dans ton ventre.
Et que tu vas redonner LA VIE aux plus petits!
Parce que…Tu sais:
Si tu n’as pas en toi l’AMOUR des plus petits…
Tu vaux RIEN mon cher Rob!
Rien…
Tu vas mourir riche à craquer Rob…
Mais ton coeur va craquer.
Et tu seras RIEN pour moi.
ET pour mes amis pour qui tu as crucifié la vie!
Rob…
Je te souhaiterai…
Joyeuses Pâques l’année prochaine
-Et si ce mon texte ne suffit pas Rob, écoute le coeur de Charles Lafortune!
Papa d’un enfant atteint du trouble du spectre de l’autisme-