Humain

Blanche la végétarienne

22 février 2015

image

Chère madame Blanche

Je ne sais si c’est vrai, mais on raconte que l’esprit ne meurt pas.
Alors je vais prendre une chance de vous écrire pour vous dire que votre passage sur terre, vieille végétarienne, aura été marquant pour moi. Madame Blanche, je ne vous connais pas du tout. Mais je suis végétarien comme vous. Depuis 30 ans. Alors je serai un vieux végé. Et vous. Vous êtes la première végétarienne de votre génération que je connaisse. Et j’anticipais dans ma vieillesse,  ce qui vous est arrivé madame Blanche.
Dans un reportage de l’émission Enquête de Radio Canada, votre fille relate à l’excellente journaliste Madeleine Roy, le récit troublant de votre passage dans un des plus beaux châteaux privé pour personnes en perte d’autonomie au Québec. Là ou vous habitiez madame Blanche Martin.
Dans ce château de rêves! Ou l’on peut s’imaginer. Vous imaginer…
Dans une chaise gériatrique berçante automatique avec température contrôlée sur le siège. Ipad intégré sur la tablette de votre chaise.  La liste de vos chansons classiques, préférées , jouant dans les oreilles de votre fauteuil. Une chaise confo, ultra-moderne , pour que vos fragiles os se réchauffent au soleil levant. Là sur une grande galerie stylisée avec ses dentelles Louis XIV ; donnant sur la gloriette du château, près de la talle de lavande, des rosiers sauvages et de leur parfum que le vent du sud souffle vers vous…

La vie en ROSE

image

 « Donnez lui du poulet, elle ne s’en rendra pas compte…. »


 

En déboursant, entre 6000 et 7000$ par mois, vous pouviez avoir près de vous un gentil préposé, patient, attentif,dévoué rasé à votre goût… tenant votre verre de jus d’orange frais pour votre déjeuner du matin. Vous offrant gentiment comme ca, une autre gorgée. Entre votre préférée, tranche de fromage de chèvre et la confiture aux fraises du grand chef de la maison, le gentil préposé pourrait vous offrir ensuite, délicatement,  dans votre bouche de végétarienne votre thé vert matcha.(Sans frais supplémentaire…(juron) Parce que tout le monde savait que vous étiez la vieille végé du château! Blanche la grano!

Votre famille avait choisi pour vous la plus belle et la plus riche des maisons pour que vous viviez heureuse et aux petits soins jusqu’à la fin de vos jours.

Un château parfaitement giclé. Parfaitement décoré. Ou l’histoire bucolique de votre château s’arrête le jour ou votre fille s’aperçoit que vous n’avez pas reçu les soins nécessaires. Pire. Qu’on se soit rendu compte dans un rapport , que vous viviez un problème de malnutrition , En fait, vous deviez cracher toute la viande qu’on vous avait fourré dans la bouche parce que vous ne pouviez plus parler et leur redire que vous étiez végétarienne. On raconte dans le reportage qu’on se fouttait de vous avoir gaver avec une purée de poulet! « Donnez-lui ca, elle ne s’en rendra pas compte… »
image
Madame Blanche.
Vous êtes décédée un mois après votre départ de votre maison de retraite. Je vous comprends madame d’avoir pris la sortie du refus et du rejet pour décoller de votre château doré pourri!
Ne pas manger ce qu’on aime. Pire encore. Se faire mettre de force dans la bouche, la viande que nous avons refusé toute notre vie devait être un supplice. Entendez-moi bien madame Blanche, je vous jure que je vais me battre!
 


 

Si les autres se battent pour les gicleurs, moi je vais me battre pour mon bonheur.

La mort de Blanche.

Le végétarisme n’est pas une religion. Dans mon cas, c’est une manière de vivre. Un choix. C’est tout. Je respecte les carnivores. J’ai déjà mangé de la viande. Du poulet pressé. Des hot-dog et du salami! Vous savez maintenant que je suis propriétaire ( avec mon épouse Claire) d’une petite résidence pour personnes âgées autonomes et semi-autonomes  dans mon village natal. Toute cette histoire est dans l’onglet La Villa de mon blogue.
Aucun de nos résidents est végétarien. Soyez sans crainte. Nos amis résidents mangent tous de la viande. Et de la bonne! Nous respectons ca. Mais si un jour, une petite Blanche comme ELLE se présente chez-nous, je plains bien l’employé qui va essayer de la gaver avec quelque chose qu’elle ne veut pas avaler..

Non. On ne peut pas mettre tout le monde dans le même bateau.  Les bons. Il y en a. Et il en existera toujours.  Ce qui est arrivé dans votre château ROSE peut arriver dans un de nos CHSLD public Gris. Là ou j’irai peut-être niché un bon jour. Si…
Mais encore là. Je préférerai manger, heureux, ma purée de pois chiches sur un plancher de ciment que de baver, en crisse, mon bacon et mon boudin sur des planches de chêne.

Quand ton vieux palais est végé, il reste végé jusqu’à ta mort. C’est clair ca.

 


 

Tu ne peux pas forcer les papilles d’un vieux grano à bander sur une purée de filet mignon.

Le gout, c’est le dernier sens qui meurt! As-tu compris?
Faudra-t-il que je me fasse tatouer VÉGÉ dans le front?
S’il faut je ferai appel au tatoueur de Francisco Randez . En s’inspirant des feuilles de salade roquettes, en couleurs vives, on me gravera dans le front:
JE SUIS VÉGÉ!
image


Menaces. Ne lisez pas la suite.

Si un jour, un préposé veut essayer de me faire le coup de madame Blanche. Je le préviens.Madame Blanche va m’aider…
Ma démence ne sera jamais assez profonde pour que je ne lui crache pas en plein visage sa purée de viande. Madame Blanche, La SUPER VERTE dans sa galaxie,  va s’assurer qu’il reste un morceau de boeuf enragé pas haché pour qu’il le reçoive dans le nez. Qu’il s’étouffe avec. Qu’il meurt.

On appellera ca la Mort de Blanche.

 

 

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Reply Elsa Mondriet 5 juin 2015 at 9:28

    Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa Mondriet / june.fr

    • Reply Daniel Brouillette 7 juin 2015 at 5:26

      Merci beaucoup. C’est touchant de savoir quelqu’un au bout de mes mots…

    Laisser un commentaire