Featured image for “Le dernier Je t’aime”
Featured image for “La page 250”

La page 250

2020-06-14

Il y a des moments dans la vie qui sont plus marquants que d’autres… Comme le lancement d’un premier roman…Et c’est ce qui s’est produit dans ma vie cette semaine. Je vous en parle. Mercredi le 10 juin 2020. Je me souviendrai longtemps de cette fois. Quand j’étais dans mon salon sur la rue principale de mon village. Assis sur le vieux banc de piano dans l’histoire du roman. Oui le banc de la demande en mariage d’Oscar à Rita. Là pour annoncer sur ma page FACEBOOK la sortie officielle de mon premier roman avec les éditions Librex. Le Dernier Je t’aime. La pandémie historique que nous traversons nous a obligés à recréer les choses. À repenser nos manières de…
Lire la suite
Featured image for “Le Dernier Je t’aime”

Le Dernier Je t’aime

2020-06-07

Un premier roman pour Daniel Brouillette FRANÇOIS HOUDE. Le NouvellisteTROIS-RIVIÈRES — Daniel Brouillette est bien connu pour ses implications dans la région et également son long parcours dans les médias tant en Mauricie qu’à l’extérieur. Le retrouver aujourd’hui comme écrivain pour un premier roman intitulé Le dernier je t’aimepeut être une surprise pour certains mais pour d’autres qui le connaissent bien, une suite logique de son parcours. L’ouvrage est un roman à forte teneur autobiographique puisque le Narcissois y raconte les dix-huit mois de la maladie puis le décès de sa propre mère en 1969 alors que lui n’avait que 9 ans. Les souvenirs, souvent douloureux mais également lumineux, sont évoqués à travers le regard de l’enfant qu’il était. Derrière l’histoire…
Lire la suite
Featured image for “Dix milles”

Dix milles

2020-05-27

On cherche 10 000 personnes qui savent aimer tout ça! Chapitre 1 Nous cherchons 10 000 nouveaux préposés aux bénéficiaires! On va changer le titre et redéfinir un peu la tâche. Ca. C’est une bonne nouvelle en maudit. Salaire annuelle: 47 000$ par année. Ca aussi c’est une bonne nouvelle! C’est un salaire qui a pas mal plus d’allure et valorisant. Avec tous les avantages de l’Etat. Chapitre 2 Maintenant pour faire ce métier… Il faut aimer les gens. Il faut aimer les personnes âgées. Il faut aimer la fragilité et la vulnérabilité. Il faut savoir qu’il faut laver des prothèses dentaires, essuyer des fesses, torcher des culs. Il faut s’attendre à essuyer des bouches qui bavent. Des nez qui…
Lire la suite
Featured image for “Le dernier Poinsettia”

Le dernier Poinsettia

2020-05-01

LE DERNIER POINSETTIA DE MADAME ALMA Madame Alma est décédée hier. C’est comme ça chez-nous. La vie de nos « beaux vieux » nous surprend. La plus petite de nos résidantes est partie! On ne s’attendait pas à ça. Si vite! Mais c’est comme ça chez-nous. Pas de Covid, mais la vie poursuit son œuvre. Depuis cinq jours, la frêle Alma de 91 ans ne filait pas. L’infirmière lui avait rendu visite dans la journée. Son médecin l’avait appelée. Son moral n’était pas à son meilleur. La mine plus triste aussi depuis le début de la pandémie. Moins d’appétit. Santé fragile. Nous pensons bien qu’une partie de son coeur s’est noyée dans l’ennui. Avant la terrible crise que nous traversons,…
Lire la suite
Featured image for “Mon ras-le-bol”

Mon ras-le-bol

2020-04-15

Ce soir, on dirait que j’en ai ras-le-bol de voir aller tout ça. De voir qu’il faut encore tirer après les oreilles de uns et des autres pour qu’ils aillent aider des gens qui n’en peuvent plus dans les CHSLD. Et les vieux meurent. Et des vieux ont peur… Mon bol est plein. Et j’ai peur aussi que le poison entre chez-nous. Avant que les « calisse et les tabarnak » se promènent trop sur ma langue dans ce temps-là, je cherche un sens à mes mots. À mes maux. Et j’écris. En premier , j’ai cherché l’expression; « en avoir ras-le -bol! » Et je suis arrivé ensuite sur le mot « bol ». J’ai atterri sur l’art des bols japonais.…
Lire la suite
Featured image for “Dernière lettre à mon vieux”

Dernière lettre à mon vieux

2020-04-14

Comme ça mon vieux, t’as décidé d’arrêter. Assez c’est assez. Je t’entends le dire. Aujourd’hui lorsqu’on t’a apporté tes médicaments, tu as dit non. C’est terminé. La semaine passée je pensais bien que les racines de la vie s’entortillaient après toi. Tu étais sorti des soins palliatifs. Pis une nuit mon vieux toryeu, tu t’es levé. Mais je le sais pourquoi? T’as jamais été capable de te laisser aller dans ta culotte. Je peux te comprendre. Trop faible comme de raison. T’es tombé et puis tu t’es fait bien mal. C’était le coup fatal! Et là ce soir, t’es alité depuis 3 jours, dans une chambre spéciale. Et tu as décidé de dormir là jusqu’au bout de ta vie. Aux…
Lire la suite
Featured image for “Salut mon vieux”

Salut mon vieux

2020-04-09

Quand j’ai pris mon café avec toi ce matin, je me doutais bien que c’était la dernière fois qu’on se voyait ici dans la maison. Les derniers jours ont été difficiles pour toi mon vieux. La dernière nuit chez-nous a été un enfer aussi. Tes reins te jouaient des tours. Tu cherchais ton souffle. Et t’avais peur aussi que le virus vienne bouffer le petit peu de bon qui leurs restait. Mais c’est pas le virus! C’est ton corps bien usé qui suivait plus. T’étais un peu fatigué ces derniers temps. Quand j’ai pris mon café avec toi ce matin, je t’ai donné une bouchée de pain. Un peu de force parce que tu n’avais pas faim. Tu m’as demandé…
Lire la suite
Featured image for “LES OUTARDES 2020”

LES OUTARDES 2020

2020-04-03

  Les outardes 2020 sont de retour dans le ciel.y’en reviennent pas de voir le silence d’en bas!Y comprennent pas non plus que l’air d’en haut soit si pur.Le monde a déjà changé.Les outardes sont de retour dans le ciel.L’autre jour au-dessus des parcs. Et des grandes rues.Elles ne savaient plus ou donnerde la tête pour ne pas nous chier dessus.Tellement y’avait de monde qui avait repris le goût de l’air! Elles n’en revenaient pas les outardes.De voir des gens qui se promenaient à deux bras des autres.Comme des soldats qui respectaient les consignes.Si elles s’en doutaient les outardes? Peut-être! Tu imagines. T’es une outarde dans la file.Tu regardes en bas toi.Et tu vois ceux-là qui se foutaient du confinement.Et…
Lire la suite
Featured image for “Le Dernier Je t’aime”

Le Dernier Je t’aime

2020-03-28

Un jour, je vais raconter ça. C’est l’histoire d’un gars qui n’avait jamais écrit un livre. Il prévoyait la grande annonce de la sortie de son livre , le jour de sa fête. Avec sa maison d’édition, LIBREX et son éditrice Nadine Lauzon Tout était prévu pour que le roman du gars sorte en librairie deux jours après la Pâques d’un printemps malade. Pis. Tout le monde est rentré dans leur maison pour se protéger. Entre la fin d’un hiver de glace. Et un printemps tant désiré sur le seuil de la porte. Un virus sournois et meurtrier a complètement chaviré la vie du monde entier. Dans ce printemps-là, ou pour s’aimer, il fallait s’éloigner des uns et des autres.…
Lire la suite
Recevez mes nouveaux articles par courriel