Un trois pour la vieille

2022-12-30

Bannière de l'article

UN 3 POUR LA VIEILLE!

Si vous êtes abonnés à mes statuts interminables, vous vous rappelez sûrement des histoires vraies de notre vieille maîtresse d’école que je vous racontais, dans le temps que nous exploitions notre résidence pour ainés. Dans le pire de la pandémie surtout. Depuis 2 ans, la très originale vieille fille, vit dans une RPA dans la région de Trois-Rivières. Elle avait besoin d’un peu plus de soins appropriés. Une résidence appropriée pour elle, disons…

Normale. L’usure de la vieillesse lui ravaude partout dans le corps.
À 103, les os rouillent et crochissent. La colonne tient sur un brin. Et une dégénérescence maculaire sévère embrouille de plus en plus sa vue. Mais… Le disque dur en haut des épaules, vire encore à 100 milles à l’heure! Démêlée au pluriel, je vous jure! Au courant de l’actualité qu’elle suit au quart de tour, les yeux plaqués dans l’écran de sa télé. Puis consciente au bouchon, de sa réalité de vieille! Trop.

Demain, le 31 décembre, mademoiselle Monique Dessureault célébrera son 103e anniversaire! Née à Saint-Stanislas en Mauricie, je pense bien qu’elle s’avère aujourd’hui la plus vieille descendante vivante dans l’arbre généalogique de la famille de Célina Dessureault, la femme de Caleb Bordeleau de la populaire série: Les Filles de Caleb. Jusqu’à l’âge de 94 ans, la maîtresse d’école a vécu dans la maison ancestrale des Dessureault.

Depuis son centenaire qu’elle a célébré en grand dans le presbytère de son village natal. Presbytère devenu une brasserie depuis, je m’occupe de modifier le dernier chiffre du nombre de son anniversaire qu’elle affiche sur le mur de sa chambre. Qu’est-ce que tu veux? Les compagnies qui fabriquent des décos pour les centenaires, ne vont pas créer des 101, 102, 103. Du stock qui risquerait de rester sur les tablettes au coté des flûtes et des chapeaux de bonne fête!

Toujours est-il que j’ai découpé le chiffre 3 dans une feuille de carton. Et quand je suis allé lui porter son chiffre, je lui ai dit qu’il me restait assez de retailles pour faire le 4 l’an prochain. Ca n’a pas été long qu’elle a piqué son regard vers moi pour me dire avec son petit ton sec:

-Ah ben là, j’espère que non! Aye! C’est assez! Y’a rien de drôle de vieillir fragile de même. Vous pensez vous-autres qu’on aime ça vieillir de même?
Tout notre monde est mort! On a le corps qui se déboite.
Pantoute moi.
Elle pousse un autre: « pantoute » avec un « pouah ».

En philosophant sur la vie, elle rajoute:

— Tu sais, quand on est vieux et conscient. Et trop vieux parmi des trop vieux malades, c’est pas drôle! On entend des affaires qu’on aimerait mieux pas entendre. On voit des choses qu’on ne souhaiterait pas voir.
Y pense eux-autres que je me rends pas compte que mon thé est tiède! Si je le dis, je passe pour une vieille chialeuse! Ca fait que je me ferme.
Quand tu fais de l’Alzheimer, tu bois ça et tu dis rien. Mais quand t’es juste trop vieille comme moi, c’est pas pareil! Quand tu vois la vieille en face de toi qui désire un autre morceau gâteau mais qu’il n’en reste plus… Tu le demandes à sa place. Tu le sais ben toi qu’elle n’en demandera pas un autre morceau. Elle est malade.

De dire encore:

— Non! Le système est pas faite pour prendre soin des vieux qui meurent pas.

J’écoutais la vieille pendant que j’accrochais son 3 au-dessus de la peinture de sa maison ancestrale .
Je l’écoutais pis je disais rien.
Avec Claire son aidante naturelle, nous allions lui souhaiter la santé pour la prochaine année!
Mais bien franchement, en fixant le 3, je me suis dit qu’il vient un temps ou il vaut mieux souhaiter autre chose que la santé quand on est trop vieux.
Parce que…
S’il faut souhaiter de la santé aux vieux et aux vieilles, encore faudrait-il s’assurer que nous soyons assez nombreux et dévoués pour s’occuper d’eux avec l’attention qu’ils méritent.

Souhaitons du bien-être à la place.

Parce qu’une vieille de 103 encore dégourdie, ça reste conscient des échappés du système. Elle le ressent le roulement du personnel. Elle constate la différence entre les dévoués-consciencieux et les autres pas fait pour ça. Une peau mince de 103 ans, tu frottes pas ça avec des serviettes en ratine comme du papier sablé!
Pis tu comprends qu’il ne faut pas déplacer une jaquette de vieille fille maniérée quand elle s’habille à tâtons. Même si des fois, tu peux la trouver bien chialeuse et impatiente, la vieille, à cause de ça. C’est vrai.
Mais tu passes par-dessus.
Elle veut juste que sa jaquette soit accrochée à la même place!
A 103 tu peux lui pardonner ceci si tu trouves que cela est un caprice de vieille!

Nous avons bien rit avec mes retailles pour faire le 4. Mais dans le fond d’elle, je sentais bien qu’elle souhaitait que ce soit la dernière fois que je bricole une année de plus pour elle!

Bon 103 ans mademoiselle!
Bon bien-être!


Actuellement, le Québec compte plus de 9500 personnes ayant plus de 100 ans. Ca va tripler d’ici trois ans! Nos enfants n’ont pas finit de bricoler des 3, des 4 et des 5.

Cela dit. Je ne crois pas que notre société est prête et assez aimante pour prendre soin des vieux qui vivent trop longtemps!


danielb

Partager l'article:


Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Répondre

Recevez mes nouveaux articles par courriel