actualité

Broue dans un lave-auto: Se botter le cul!

15 février 2015

image

L’autre jour dans le lave auto…Je pensais.

Il y a quelque chose qui me fait me fait faire du reflux gastrique ces temps-ci. D’aplomb! C’est la notion de l’AUSTÉRITÉ. Je sais pas d’ou ca vient cette maudite affaire-là. Mais ca me fait monologuer tout seul dans un lave-auto! Est-ce que ca vient des politiciens? Je le sais pas, mais si c’est ca, c’est un concept bâtard qui va finir par nous affecter dangereusement et qui risque de nous affaiblir pour longtemps! S’il faut corriger des politiques pour rééquilibrer des budgets, et passer par là, je pense que nous aurions eu avantage
AUSSI à mettre de l’avant la notion de CRÉATIVITÉ. Pourquoi on ne nous demande pas d’ETRE plus CRÉATIFS? De trouver des nouvelles idées. D’INVENTER? Pourquoi le gouvernement ne nous force pas à CRÉER des nouvelles affaires? Pourquoi pas LA VOIX des AFFAIRES un bon dimanche?Pourquoi n’encourage-t-on pas la créativité économique?
Ben non!
Ces temps-ci, on rote toujours la même maudite bouette! Au lieu de demander de se RÉINVENTER, on conjugue l’austérité au passé, au présent et au futur! Des mots NÉGATIFS. Des idées noires qu’on fourre dans la tête du monde.
Pourquoi on n’encourage pas nos entreprises à se dégeler un peu? Nos grandes entreprises sont frileuses! Elles ont décidé elles-aussi de se mettre en mode AUSTÉRITÉ. D’ATTENDRE. Et d’être prudentes. Les frileuses! J’ai lu un très bon article là-dessus, dans le Journal Les Affaires l’autre jour.
Des entreprises ont décidé de ne plus CRÉER. De ne plus prendre de risques. Parce qu’on a installé l’austérité dans notre coin de pays. LA PEUR.
Ben oui, il faut réparer nos pots cassés! Remplir les cruches vides! Regarder comment on peut faire plus avec moins? On ne peut pas vivre à crédit toute notre vie! Mais une fois qu’on dit ça, on fait quoi? On rêve à quoi? RIEN?
On pense fermer des villages.
On pense à fermer des résidences pour personnes âgées.

Tout en réparant, est-ce qu’on peut aussi être plus excitants? Parce que là. LÀ. On est plate.
On dit à nos enfants, aux jeunes X Y Z , qu’on est plate.
On est en train de dire à une génération qu’on est des LOOSERS! Des pas Créatifs! Des pas REVEURS! Des sans talent! Des vieilles savates qui n’ont plus de jus. On reste dans nos lave-autos pis on regarde la Broue pis on trouve ca beau! Ca a beau sentir la gomme baloune, mais sortons de la!
Si ca continue, l’austérité va sauter sur les vaches! Elles vont donner du lait caillé!
Les poules vont pondre des oeufs pourris. Puis les moutons vont s’arracher la laine sur le dos!
Si ca continue, je vais dire comme mon défunt papa, on va chialer après la couleur de notre merde parce qu’on a la déprime dans le corps.

Et le temps du RINCAGE est arrivé.
image
En déroulant mes actualités Facebook, je suis tombé la-dessus:
« Si tu veux connaitre quelqu’un,n’écoute pas ce qu’il dit,mais regarde ce qu’il fait » DalaiLama
En DB, ca peut vouloir dire…! »Déguédinons »

Tu peux péter de la BROUE toute ta vie,mais si tu fais rien… Tu vas juste faire de la broue! Un moment donné, faut se RINCER un peu pour que les bottines suivent les babines! Dans le 3e rang, on appelait ca: se Botter le cul!
Bon tu peux choisir de rester dans le brume toute ta vie aussi… Attendre que la BROUE de l’austérité se délave et disparaisse. Tu peux choisir d’aimer la brume et la Broue parce que tu en fumes du bon…
MAIS un bon rinçage ca provoque des beaux effets dans nos yeux et dans les yeux des autres…Dans nos vies! Avouez que l’image de mon rince est quand même hallucinante! Avec un bon rince, tu vois en avant! Puis tu sors de ton lave-auto. Mais sortons de là!

Je pensais que mes photos étaient inutiles…et finalement…je vous dirais que mon amie Lorraine avait bien raison de me citer Confucius :  » la joie est en tout, il faut savoir l extraire »
Si notre économie avait besoin d’un bon lavage, faudrait quand même pas rester dans la BROUE trop longtemps.
Rincez-moi l’AUSTÉRITÉ au plus sacrant!

Bon dimanche!

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Reply Allen Vallieres 16 février 2015 at 12:50

    Peut-être que notre premier ministre souhaite voir nos âmes s’élever* en nous privant de l’essentielle. Chose certaine, l’impact psychologique du mot « austérité » est indéniable si nous regardons la situation économique actuelle. La PEUR, comme tu le dis si bien, nous draine vers le bas.

    *Pour le plaisir, voici la définition du dictionnaire Antidote du mot « austérité » : mortification physique et morale. Et celle du mot « mortifier » : soumettre son corps à des privations et des souffrances dans le but d’élever son âme…

    • Reply Daniel Brouillette 17 février 2015 at 10:55

      Voilà. Tu as bien raison. Aujourd hui le Conseil du Patronat nous parle de prospérité Bon….
      C est bien dommage. Des commerces ferment….

  • Reply Virginie 24 juin 2015 at 4:27

    Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo ! Virginie Brossard LETUDIANT.FR

  • Laisser un commentaire