Culture

Bye Bye! Le vide…

4 janvier 2017

J’ai trop d’admiration pour les créateurs des « Bye Bye » pour chialer là-dessus.
Ca prend des scripteurs et humoristes couillus comme le maudit, pour se lancer
dans une aventure pour chialeux. (Couillu, ca vient du mot Couille. Chialeux:
Ca vient du mot chiant-chieux-chie:-). Les deux mots existent.
-Pas de couilles et chialeux, ca peut aller ensemble dans un texte-
Les petites couilles, ca fait des gros chialeux!
La question que je me pose à chaque fois: Toi.(moi)
Oui toi. Aurais-tu les couilles assez grosses pour écrire un ByeBye
et supporter la critique ensuite?
La réponse est non.

Trois millions de personnes regardent le Bye Bye.
On peut aimer. Moins aimer. Puis.
On n’est pas obligé de regarder le ByeBye!
Tout ça est correct. Mais c’est impossible de ne rien aimer dans un ByeBye!
Les auteurs travaillent comme des malades!
Tu vois! Moi. Contrairement à certaines critiques des sérieux « critiqueux »de ma profession,
j’ai beaucoup aimé le sketch VIDE de Eric Salvail!
Pourquoi lui?
Parce qu’il y en pas deux de comme lui.
« Si y’en a. Y’en a peu. Y’en a guère! » Comme la chanson!
J’ai encore du rigodon de temps des fêtes dans le crayon!
Pourquoi j’ai ri?
Parce que j’étais vide ce soir-là?
Vide comme le cerveau d’un écureuil les joues pleines
de cacahuètes une veille de jour de l’an.
Et ca ne me tente pas toujours de faire
des dissertations philosophiques à la Denise Bombardier
pour comprendre un gag intelllo! Ca fait que le corps
d’Eric Salvail vide dans le corps de Labrèche et
une Anne Dorval qui prononce le mot VIDE plusieurs fois.
Moi, ça me fait rire! La voix de Anne Dorval dans le mot VIDE,
un 31 décembre, ça brasse mon bonheur! Je lui ai dit à Anne Dorval!

Quel talent!

 

img_5250

Vide! Vide! Vide! Eric Salvail? Pour nous divertir. Oui.
Heureusement que c’est VIDE!
Y’a pas grand-chose que je trouve très PLEIN dans un gag moi!
Raffiné parfois. Grinçant des fois. Méchant à l’occasion.
Vide. Vide. Vide. Ca prend du vide!
Moi j’aime autant ça qu’un trop plein de merde,  frais vomis dans ses contenus,
se gargarisant avec sa culture pour me faire rire!
« Ah,Dan! Tu ne connais pas cette émission si populaire aux Etats-Unis?
C’est pour ça que tu ne comprends pas le gag! »
Les péteux de bretelles molles me font rire. Vous savez pas comment?
Tu vois mon péteux. J’essaie de regarder des séries avec des acteurs de chez-nous
Et des émissions avec des acteurs de ByeBye!
C’est pas mal le temps que j’ai pour regarder la « tividici »

Bon.
Est-ce que Eric Salvail est blessé?
Je serais bien surpris.
Beaucoup de monde l’aime.
Il a un talent fou ce gars-là! A aimer ou pas aimer.
Mais il est doué pour le bon vide cet animateur-là.
Puis quand on s’appelle Eric Salvail et qu’on s’en va faire un crash dans un bingo.
Ou qu’on frappe à la porte d’une toilette pendant que Ti-père fait un numéro 2,
eh bien, il faut s’attendre à faire parler de soi! Vide! Ben oui!
Faut aimer le gars qui fait du vide pour accepter ça! C’est exceptionnel!
CRÉER du bon vide est aussi difficile que de CRÉER du bon plein!
Parce que du PLEIN VIDE, ça aussi, ca existe pas mal dans notre monde médiatique!
Y’a des remerciements lors de galas qui font  » pas pire partie »de cette catégorie là!
Et nous aurions bien ri à revoir quelques discours des remerciements vides de nos artistes!
Ma bien aimée Anne Dorval aurait passé au cash!
img_5244
Anne Dorval, hilarante dans la peau de ce personnage.

Maintenant.

Ce serait quoi ma critique si je me « couillais » un peu. Simple!
Moi je suis juste tanné qu’on me fasse accroire
qu’on est en direct à minuit un 31 décembre
pour défoncer la nouvelle année. 10-9-8-7-6-5-4-3-2-1…
« Aye! Vous êtes pas là! » Pas de faux bonheur. On y croit plus à la télé.
Et ça tue l’émotion dont cette émission a juste besoin!
Si le BYE BYE est une tradition québécoise et un phénomène mondial.
Je questionne à chaque année le fait que le public
ne fasse pas partie de cette aventure.
Comme les grands galas au cours de l’année!
Et qu’on ne soit pas en direct pour célébrer ça!
Je peux comprendre que c’est difficile pour une équipe de comédiens
de ne pas vivre comme tout le monde un 31 décembre avec leurs familles. Mais sincèrement.
On va finir par oublier la tradition de regarder ça en direct si on fait semblant.

Et de plus en plus, c’est le cas!
Les gens ne se sentent plus obligés d’arrêter le party
pour regarder le Bye Bye! Pourquoi vous pensez?
J’en démord pas. On peut inventer toutes sortes d’ouvertures technos!
On peut faire exploser en morceaux le président des Etats-Unis!
Sauter dans le vide! Rire d’un VIDE! Faire radoter une gang de vieux! Péter!
Pondre un œuf! Se décrotter le nez. Avoir un pénis en latex de 12 pouces!
Imiter Danièle Henkel à la perfection…Avoir une coupe Longueuil!
Perfection des maquillages. Réalisation parfaite.
Oui. L’immense talent de nos artistes québécois est au rendez-vous.
Sincèrement! Nous avons bien raison d’être fiers de ce que nous produisons ici.
Pas juste dans le pays de Trump:-)

Mais le plus grand VIDE selon moi, c’est de ne pas être là,
en direct sur la vie du soir le plus important de l’année.
Le soir qui nous rassemble tant…
Pour célébrer. Rire. Se voir fêter! S’aimer en direct.
Regarder l’écran de notre téléviseur comme si il était vivant!
Lever nos verres, pas en direct, le soir du 31 décembre!…
Pour moi. Ca c’est le vide!
Pis comme les enfants dans l’annonce du lait, j’ai moins le goût
de faire semblant et chanter…
« Vous êtes des nôtres »

img_5246

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire