Humain

Faire mieux pour nos vieux

8 avril 2018

J’ai hésité un peu avant d’écrire ce papier-là.
Mais l’article de Michèle Ouimet
dans La PRESSE Plus,
du mois de mars m’interpelle encore.
J’ai gardé son texte.
Elle parlait de la vieillesse et de son vieux père
atteint d’une dégénérescence maculaire.
Mais pour la lire jusqu’au bout cette fois-là,
j’ai  eu mal au ventre.
Son constat sur la vieillesse
et sur les « maisons de vieux » m’a grandement fait réfléchir.
En mars dernier, j’avais débuté une réflexion
sur la vieillesse. Et je l’ai perdue.
Heureusement! J’ai  retrouvé mon papier.
Et je l’ai terminé il y a quelques semaines.
Près du sapin de Noël.
Dans la « maison de vieux »
dont je suis co-propriétaire avec ma conjointe Claire,
la Villa Saint-Narcisse.


C’est ça.
On va se parler des VIEUX!
En pleines faces!
Du vieux que je suis!
Oui! À 59 ans bonhomme,
tu es déjà un vieux mon Dan!
Tu l’as appris en 2018!
Le 5 janvier de la dernière année,
j’ai  appris que j’ai hérité pour ma vieillesse,
d’une DMLA à l’œil droit.
Une Dégénérescence Maculaire Liée à L’Age.
Liée à l’âge ciboire!
Comme le papa de la journaliste Michèle Ouimet.
Vous avez bien lu.
 DMLA Une maladie de vieux!
C’est une maladie de l’œil qui affecte le nerf optique.
On voit ça plus souvent chez les personnes âgées!
Un homme sur 10 dans la cinquantaine,
peut en être atteint!
 Moi!
La dégénérescence maculaire est une maladie de l’œil
provoquée par une atteinte à la macula.
C’est la petite pointe sur le bout du nerf optique
qui provoque la perte graduelle
ou soudaine de la vision centrale.
Un soir, tu bouches ton œil gauche.
Tu te regardes dans le miroir.
Et ce que tu vois?
C’est un rond blanchâtre en plein milieu de ta face!
Oui. Tu paniques.
Par exemple, avec mon œil droit,
je ne pourrais pas lire ce
que je vous écris présentement.
Faudrait grossir les caractères!
C’est encore flou!
Mais c’est beaucoup mieux qu’avant.
Et ça va rester un peu flou
comme ça, jusqu’à ma mort.
L’oeil gauche compense.
Il faut le garder en santé celui-là!
Le surveiller!

Dans mon cas,
les premières injections dans le blanc de l’oeil,
et les prochaines piqures à venir,
ont donné des résultats positifs.
Le traitement consiste à vous transpercer
le blanc de l’œil avec une seringue pour vous injecter
dans la rétine (fond de l’œil) un produit génétiquement
modifié à partir des anticorps des souris.
Oui des souris! Moi qui déteste les souris!
Aussi.
Depuis je bouffe des chars de bébés épinards!
Des radis! Et des légumes verts aux 10 roues!
Je me fourre de la lutéine à tonne dans la rétine!
Et l’excellent ophtalmo trifluvien,
le Dr Létourneau m’a dit de croquer
les amères  « vitamines Vitalux »
pour le restant de mes jours.
Bonne nouvelle!
Le 19 mars dernier de la dernière année,
grâce à une équipe de spécialistes britanniques et américains,
deux personnes ayant une DMlA,
retrouvent
la vue grâce à des cellules souches!
Les recherches sont stupéfiantes!
Encourageantes pour les “petits vieux” comme moi.

Vous comprenez mieux pourquoi
je veux vous parler des petits vieux.
Je médite plus souvent ces temps-ci,
sur le concept de la vieillesse,
qu’on tripote allègrement dans les médias.
Et dans nos discussions de salon.
Je vous parle du concept humain de la vieillesse.
La vieillesse qu’on ne veut pas voir en face.
Je vous parle du processus humain normal; vieillir.
De verbe grandir qui devient vieillir.
Et des trois premières lettres
du mot qui starte le verbe VIEillir.
V I E.
Je vous parle de la vie des vieux.
Pas celle qui nous préoccupe juste quand ça va mal.
Ou quand ils sont abusés par leurs proches.
Non. Je vous parle juste de vieillir normalement.
Mais encore.
On ne veut pas vieillir.
Ou plutôt, on a peur de vieillir.
On ne veut pas se voir fragile dans un fauteuil.
On ne se voit pas plisser et avoir de l’aide pour pisser.
On mélange tout!
La démence. la mal-traitance. La vieillesse.
La vieillesse nous fait peur!
La vieillesse ça vient avec la maladie.
On ne veut pas vivre avec des VIEUX.
On veut rester dans nos maisons. Seul longtemps.
On ne veut pas avoir l’air VIEUX.
On ne veut pas sentir le parfum de VIEUX.
On pense tous que notre corps va rester parfait.
Lisse ;sans tâches! La face étirée.
Chair ferme et bandée!
Sans poils dans les oreilles et dans le nez!
Scrotum et seins comme un ado!
On pense tous que notre corps va rester beau,
muscler
et sans peau pendante! Comme à 20 ans!
Oui la maladie peut faire partie de notre existence.
Et on prendra soin de nous. Et c’est pour ça qu’il faut se battre!
On ne peut pas tous se promener en trottinette à 100 ans!
Génétique! Santé! Éducation! Bonnes habitudes. Et de la chance.
Malgré tout ça. Tout le monde vieillit!

Bref.
Nous cultivons présentement une culture négative de la vieillesse.
A force de maudire la vieillesse et de l’embarquer
dans toutes les maladies cognitives, dégénératives,
nous sommes en train de sacrifier la VIE de nos vieux jours.
Autant que j’endosse l’aide médicale en fin de vie.
Autant je déteste ce que nous sommes en train de propager actuellement.
Quand je nous entends parler de la vieillesse
comme d’un calvaire anticipé.
Je suis franchement désespéré par notre humanité.
Au lieu de sacrifier la vieillesse comme nous le faisons actuellement,
ça ne nous tente pas de revoir nos valeurs de LA VIE?
Et faire de la vieillesse
la plus enrichissante expérience de notre aventure humaine!

Je me serai écrit ça un jour de l’an matin!
Puis un jour.
Je grossirai mes lettres pour me relire
quand je serai vieux et qu’on fera mieux pour nos vieux.

Je vous aurai souhaité bonne année!
Santé mon vieux!

1 Commentaire

  • Reply Daniel Brouillette 26 décembre 2018 at 1:28

    Bonjour,
    Je vous remercie de vos commentaires.
    Vous m’avez écrit trois fois. J’ai bien compris.
    Si vous n’aimez pas ce que j’écris… Si j’étais à votre place.
    J’arrêterai de me lire…
    Soyez heureux toujours.
    Je crois que vous avez la recette scientifique!

  • Laisser un commentaire