Culture Humain

La fleur et les bottines

17 septembre 2019

Gala des prix Gémeaux!
La fleur et les bottines!

Je vais écrire quelque chose qui ne fera pas l’affaire de tout le monde.
Je cordais du bois et je réfléchissais à ça…
À la petite fleur blanche de dimanche.
L’autre soir, on célébrait en grand nos comédiens, nos producteurs et toute la belle famille de notre télévisuelle québécoise au gala des Prix Gémeaux. Les smokings. Les pantalons plus courts et beaux discours. Les beaux souliers . Les belles bottines. ET les grandes robes vaporeuses avec la petite fleur comme une rose, épinglée dessus. Symbole raffiné pour célébrer le meilleur du contenu de chez nous et pour rendre hommage à nos créateurs. C’était beau la fleur. C’était beau les émotions! J’étais bien content d’entendre Fabienne Larouche nous dire qu’il va falloir se battre fort pour garder des productions de qualité au Québec. Elle a parfaitement raison. Maintenant qu’on a arboré la petite fleur Est-ce qu’on pourrait se calmer et arrêter de faire trop souvent la promotion de toutes les productions de NETFLIX? Sujet de conversations « In » dans nos chaumières. Pas juste chez le public et le monde ordinaire. Mais souvent chez les comédiens, les artistes, et animateurs de nos médias qui ne cessent de nous vanter la qualité de ces produits-là. « Si t’es pas abonné à Netflix, t’es vraiment reculé par le tonnerre de nos jours. Aye Dan! »
OK les comédiens et animateurs !
OK encore, vous me direz qu’on peut regarder ce qu’on veut. C’est vrai.
On peut écouter ce qu’on veut aussi. La musique qu’on veut.
Tout ce qu’on veut qui n’est pas d’ici.
Je cordais du bois et je me disais…
Un beau jour, on ne se regardera plus à force de dire que les autres sont meilleurs que nous-autres. On regardera juste les autres. Les plus forts qu’on dit.
À force de ne pas exprimer notre culture parce qu’on a peur que ça fasse trop politique! On finit par paraître petit.
Si le gala des Prix Gémeaux était une paire de babines, il faudrait maintenant que les artistes chaussent les bottines!
Et qu’ils nous fassent porter leur petite fleur de dimanche !
Sur le coeur.
Les artistes ont le DEVOIR de faire refleurir la culture d’ICI.
D’en parler de notre différence. De notre langue .
Et sans gène. Avec la force qu’il faut.
Si ce n’est pas les artistes qui doivent le faire, qui va le faire?
Comme un Cirque du Soleil…
Nous sommes capables du plus grand au monde.
Oui la fleur! Oui les babines de gala.
Maintenant chaussez vos bottines!
Notre culture manque d’amour.
Recommencez à la frencher . Ça presse!
C’est le meilleur de NOUS-AUTRES qu’on laisse aux autres.
Bon…
Je vais retourner corder mon bois!
« Je suis…..de bois d’érable… »
Claude Gauthierhttps://youtu.be/5fteSJsbvgQ

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire