Humain

Le coeur de Jean

1 avril 2016

image

Tous les matins de la semaine, dans notre radio parlée, au 106,9 Mauricie, JEAN LAPIERRE commentait ce qui se passait dans l’actualité.
Avec l’animatrice CatherineGaudreault il discutait des points chauds de la politique ou tout ce qui était d’intérêt public.
Tous les matins à 8h10, Jean donnait un rendez-vous aux auditeurs de notre radio. Précisément à 8h10.
Il m’arrivait souvent d’arrêter tout pour écouter son spectacle verbal!
Parce qu’il était pas mal le seul au Québec à nous faire vivre un spectacle verbal du genre.
Le seul à nous faire un résumé intéressant sur un congrès politique plate!
Avec les expressions de sa mère qu’il reprenait:
« Ca se rendmieute pas, ça s’empironne »

Je parle de lui comme ça, parce qu’il était un grand communicateur.
Vous savez cette race d’animateurs qui fait vibrer le message en passant par l’âme.
Il en était un. Un pur sang de la com!


Jean avait ce don-là. Celui de savoir communiquer.
Il y en a qui anime des propos. Il y a les autres qui communiquent des propos.
Jean communiquait avec un grand C.
Le toryeu, il savait capter l’attention.
IL avait le sens du punch. Dans le métier, c’est ce qu’on appelle le sens de la clip.
Quand il voulait s’exprimer sur quelque chose ou qu’il avait le feu au cul, ca sortait « drette » comme une planche de chêne.
Ses cordes vocales sonnaient souvent comme dans ses ILES!
Son message était frais et coloré.
Quand il communiquait sa pensée, tout son être vibrait pour vrai!
Je lui ai parlé il y a quelques jours. Et je lui ai dit un peu ça.
Son intelligence parlait au monde ordinaire! Il ne tartinait pas son savoir juste pour épater!
Son vocabulaire me fascinait!
Quand ses J sonnait comme des HÉ!
Ca me faisait bien rire, mais je sentais « le plus vrai du GARS »

Le vrai du vrai qui jasait.
Maudit que j’aimais ça.

On peut , ne pas avoir été d’accord avec son style. Sa manière de faire. De dire.
Mais on ne peut pas douter de cette capacité que Jean Lapierre avait de communiquer.
Je voulais vous redire toute l’admiration que je lui portais pour ça.

image

En mon nom et au nom de toute l’équipe des radios de CogecoMédia en Mauricie.
Le 106, 9 et Rythme FM 100,1, nous sommes reconnaissants pour ce qu’il a été pour nous.
ET nous lui disons MERCI.
On le fera en grand demain matin sur les ondes du 106.9; sa radio à Trois-Rivières.

Toute notre tendresse s’en va aux Iles-de-la-Madeleine ce soir.
Le drame est grand.
Cinq autres membres de sa famille sont partis avec lui.
Six avec lui. Sept avec son père.
Et deux pilotes.
Jean nous rappelle ce soir. En silence…
Que la vie ne tIent qu’à un fil.
Toute notre tendresse à ses enfants. Ses petits-enfants. Ses amis. ET plus…
C’est tout ce qu’on peut faire dans l’insondable destin…

 

image

Sur son compte twitter
Le 28 mars à 13h41 il écrivait:
« Mon père Raymond C. Lapierre vient de mourir
à l’âge de 83 ans après un long combat contre la maladie de Parkinson »
C’était son dernier message qu’il adressait à ses 88 661 abonnés!
Quand même! 88 661 personnes le suivaient.
Dimanche il répondait à mon message de tendresse que je lui avais fait parvenir.
En signe de réponse, il a coché le petit coeur rouge.
L’émoticone coeur!
C’est pas rien de recevoir le coeur comme un dernier mot…
Après tout… C’est dans le coeur que les souvenirs restent!

LE coeur de Jean

image

Suite Texte de Stéphane Laporte

 

3 Commentaires

  • Reply ta soeur Lucie 2 avril 2016 at 7:57

    Bravo Bravo très bien écrit

  • Reply Lucie Bilodeau 4 avril 2016 at 4:46

    MERCI!!!!!!

  • Laisser un commentaire