Humain

Le Gémeaux invisible à Josée B.

20 septembre 2016

 

PHOTO Charles LeMay

Un jour, il y a de cela 19 ans disons! En 1997 je pense bien.
J’assistais au petit gala des Prix Gémeaux avec Josée Boudreault. Je parle du petit gala, celui qui se passe en après-midi. Ce n’est pas qu’il est moins important que le gros gala, mais c’est comme ça! On remet des gros prix dans un plus petit gala! L’émission que je produisais était en nomination dans la catégorie: Meilleure Émission de service. Josée était aux commandes de l’émission : »Pas si Bête que ça » diffusée dans l’ancien temps, à TQS!
Je me souviens tellement de cette journée. Josée était fière. Nous l’étions tous. Son chum du temps, Luc Sirois, le papa de la plus grande de ses trois filles réalisait l’émission.
Nous n’avions pas gagné! Même si Josée avait dû endurer, dans une émission, se faire « zigner »sur sa jambe, par un chien saucisse cochon!
Oui. Oui. Je vous laisse imaginer le rire de Josée et tout le reste en studio! Et d’autres anecdotes avec les animaux, il y en a eu plusieurs!
Toujours est-il que Josée m’avait dit ça en sortant du théâtre: « Un jour Daniel, je vais y aller en chercher un GÉMEAUX moi-aussi. Et je vais leur dire…qu’on s’est fait confiance! »

Vous savez. Ce n’est pas d’hier que je crois en Josée Boudreault. Les gens qui me connaissent savent que j’ai toujours gardé une affection particulière pour cette femme-là. J’aime sa communication. On aime ou on n’aime pas le genre. Moi j’aime ça quand elle fait simple comme on le fait si bien, dans son pays du Saguenay! Y’a quelque chose dans cette simplicité ou dans l’ADN de ce monde-là que je trouve plus vrai que nature. Ça « team » avec mon 3e rang!

 

 

Josée c’est une drôle souvent! Elle me fait rire.
Josée c’est une réfléchie dans la vie! Souvent. Souvent.
Une crue aussi. Dans toute sa splendeur parfois.
Une grande sensible en talons hauts des fois! Mignonne!
Une décidée pour frapper à n’importe quelle porte et dire:
« Engage-moi, tu le regretteras pas! »
C’est comme ça d’ailleurs que nous nous sommes connus. Ca fait au moins 30 ans!
Elle est entrée dans mon bureau un bon jour et elle m’a dit: Engage-moi!
Josée. Quand elle punche, c’est avec le cœur!
Elle a su me puncher « drette là » la première fois qu’on s’est vus.
Quand je l’ai invitée, dans le temps, à animer, Les Midis de Véro, à Rythme FM, je savais que Véronique Cloutier allait tomber en amour avec ce spécimen humain. Josée! C’est une race à part qui communique!
Pour connaître sa famille. Ses racines. Pour avoir été un brin près d’eux…
Je sais pourquoi Josée est comme ça.
Ca vient de « son creux. » Et sur la scène du gala des Prix Gémeaux.
« Le creux » de Josée a résonné comme une tonne de briques.

Au 31e Gala des Prix Gémeaux.
Pour elle.
Tout le monde s’est levé debout.
Même les « mâcheux »de gomme les plus indisciplinés, ont arrêté de mastiquer. Surtout quand ils ont vu ce petit bout de femme , avec sa petite robe noire à crinoline nous dire: « Je suis vraiment contente d’être là. Je sais encore plus maintenant, que mes petites filles et mon chum, c’est ça la vie ».

C’est ça la vie…

image

Photo JOURNAL DE MONTRÉAL

 

Ma Chère Josée que je laisse en paix pour apprendre à réécrire un mot…
Et pour un jour lire ce qui suit…
Avant même que le caillot qui a bouleversé ton cœur et ta vie te traverse le corps
Tu pensais comme ça. Tu pensais à ton monde.
Tu rajoutes un PLUS aujourd’hui.
C’est pourquoi nous t’aimons tant! Que je t’aime tant!
Tu as toujours fait attention à ton public. Au public simple et beau! Celui que tu es. À tes amis aussi. Ta famille. Tes amours.
Le 18 septembre à Montréal.
Tu as réussi le meilleur de toi! Te rendre là.
Et dire courageusement.
Être simplement une grande et fragile humaine.
Rire. Danser la folle!
Le GÉMEAUX invisible que tu as remporté hier est le plus important de ta vie! Je le pense sincèrement.
Tu n’en recevras jamais un plus beau!
C’est celui du public debout pour toi! Du Petit Prince…
Tu te rappelles quand on se disait:
« On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux »
… »C’est ça la vie » Dis-tu?
Tu as reçu « Le Gémeaux Invisible ». Le plus grand de la soirée.
Le plus vrai qui vient de tes pairs quand ils se lèvent debout pour aimer et admirer les plus grands.

Félicitations pour ton prix. Tes remerciements sont réussis.
XXx ( ça c’est le symbole des becs:-)
Daniel

Ah oui…
Ta robe était belle. Le maquillage. La coiffure. Impeccable!
Remercie Charles LeMay pour cette magnifique photo dans les coulisses!
Ah oui… Josée, nous étions quelle date hier?
Tu pourrais mémoriser cette date-là.
C’était le 18. Ca c’est après 17 .Avant le 19:-)
Retiens ça dans ta nouvelle mémoire neuve!
Tu auras gagné ton plus beau prix professionnel à vie, le 18 septembre 2016. À Montréal!

3 Commentaires

  • Reply Carole Larouche 21 septembre 2016 at 8:37

    Merci M. Brouillette, Quel beau texte, touchant, quelle femme déterminée et quelle mémorable photo!
    !

  • Reply Yolande Gervais 26 septembre 2016 at 6:30

    Beau témoignage Daniel! Chapeau a Josée pour son courage et son humour…elle est fidèle a ce qu’elle véhicule dans ses
    témoignages.

  • Laisser un commentaire