Humain

Le linge à Catherine

8 décembre 2018

Une semaine pas facile pour les priorités!
Il y a le gilet et la camisole de Catherine!
Parlons du gilet.
Le linge, ça ne me dérange pas. Les bottes non plus!
Son discours était beau! Beau comme une chanson…
Non. Ce qui me dérange plus vois-tu?
C’est ce qui est écrit sur le gilet.
Non pas je suis en désaccord
avec le poète de Timmins,
Patrice Desbiens quand il dit:

« Je suis d’un pays ou le mot « engagé »
veut dire que tu t’es trouvé une job »

Je ne sais pas de quel pays il parle.
Mais ça. C’est pas grave!
Non.


En portant cette citation sur son gilet, la députée
Catherine Dorion appuyait la cause des franco-ontariens.
Et je suis tellement d’accord avec elle!
Je l’aime cette fille-la!
« Mais oui Cat! Tu peux porter ce que tu veux.
Mais moi j’arrête à quelque part.
Si on commence à
être des panneaux publicitaires
à l’Assemblée Nationale,
j’ai juste peur que ça dérape.
Pourquoi?
Parce que le jugement est pas arrivé en mêmes temps
dans tous les chromosomes humains!
Y’a des spermatozoïdes pas de queue
qui peuvent se faufilés dans un ovule pas de tête!
Et de nos jours…
Ça peut se ramasser élus ça;
dans une Assemblée Nationale!
Danger à l’horizon!
Ca fait que…
Si on permet une belle phrase d’un poète sur un t-shirt,
comment on va pouvoir empêcher
un bon jour, un beau « Fuck You »
artistiquement bien dessiné,
sur le gilet d’une bedaine
de chips d’un député climato-sceptique
à l’Assemblée Nationale?
Depuis que la liberté est définie
comme un électron libre dans nos vies…
Tout ça peut arriver chère Catherine…
Porte ce que tu veux. Mais le panneau de pub sur ta poitrine,
c’est dangereux à l’Assemblée Nationale du peuple.
Je te dis ça de même!
Ton panneau est beau Catherine.
Ton coeur est sincère toi!
Je le sais.
Mais le jour ou tu verras une pub
sur un moins beau gilet devant toi…
Et que tu seras en désaccord total
avec ce qui est écrit dessus.
Tu devras te redire cette phrase de Patrice Desbiens:

« Il faut apprendre à se fermer la gueule et à respirer par le trou de cul »

La liberté c’est pas juste de la guénille!

2 Commentaires

  • Reply Asselin Christiane 8 avril 2019 at 6:21

    ayoye, Daniel, que tu frappes et vises juste et bien! Je suis soufflée. Encore! Je viens de commencer ma pléiade en découvrant ton blogue.

    • Reply Daniel Brouillette 8 avril 2019 at 6:47

      Merci chère Christiane! T’es tellement gentille!
      C’est vrai que la dernière ligne frappe!

    Laisser un commentaire