Humain

Le petit carré de sucre de René Lévesque

1 novembre 2017

 

J’ai donné la main à cet homme.
Une seule fois…
Je me souviens.
J’étais attaché politique du député du comté; Marcel Gagnon.
Un jour dans un petit resto à Cap-de-la-Madeleine.
Le premier ministre du Québec, René Lévesque,
était de passage dans le comté de Champlain.
C’était la première fois que je rencontrais cet homme.
Il discutait avec des militants du comté.
Il fumait. Il prenait un café fort.
C’était après la défaite du premier référendum.
Au centre de la table,
il y avait un petit bol de carrés de sucre blanc.
Il renversait le restant de son café sur la table.
Il prit un petit carré de sucre et le plaça
tout près du rond de café.
Assez proche
pour que le petit carré de sucre
s’imbibe du café.
Puis il dit quelque chose comme:
« Vous voyez. Si on ne se tasse pas de là, un jour,
on va tous devenir la couleur du café.
Puis on va perdre notre saveur. Notre langue.
Et ce qu’on est”

8CE5639E-7A7B-4755-B25B-FF019173F3E3

Je ne savais pas que René Lévesque prédisait l’avenir…


 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire