actualité

LE PIPOLISTE

22 mars 2015

image

La pipolisation. Ca vient de people. C’est quand tu t’attardes plus à la personne qu’à son contenu. A la vedettisation des personnes! Ex: Tu pipolises quand tu fais plus de cas de la personne qui se masturbe dans un parc que la problématique du parc en question.
Tu pipolises aussi quand tu fais plus de cas du poids d’un ministre que les conséquences d’une loi sur la pratique des médecins de famille.
Tu pipolises quand tes yeux s’attardent sur la moustache d’une députée plutôt que ses valeurs.
Tu pipolises quand tu entends le fils de Véro dans ma radio! Ou quand Sébastien Benoit parle de son petit Laurent qui joue de la batterie!
Donc:
Les radios dans laquelle je travaille sont des médias « people » Des radios qui s’intéressent à la vie des gens en général. Des artistes, des vedettes, des politiciens, des sportifs, de la musique, de la télévision et du cinéma etc.
Des radios pipolisantes!
Mais on ne fait pas juste ça.
Il y a ce que j’appelle aussi: La humanisation. J’invente ça là.
Ca aussi ca dérange les parfaits intelligents de certains médias.
La Humanisation, « human interest » c’est quand tu parles avec émotion d’un enfant qui vient de traverser sa 10e opération à Sainte-Justine. Ou quand tu demandes aux gens d’acheter une lumière pour allumer un grand Sapin. Ou quand tu t’intéresses à une auditrice qui est en rémission d’un cancer du sein! Ou à un artiste qui traverse une mauvaise passe aussi.
On a pas la prétention d’être dans le fondamental. Mais plus souvent dans l’ornemental. Le divertissement populaire. C’est dit. On est People! Mais on est pas con!
image
Es-tu un pipoliste toi Daniel?
Moi vous savez ce qui me dérange dans tout ça. C’est l’arrière goût dans la question? Le petit coté « frais vomis » C’est quand on demande à Christiane Charette: Est-ce que ca vous dérange quand on vous dit: Etes-vous devenue une animatrice PEOPLE? Je trouve ça réducteur. Comme si le PEOPLE et le HUMAN INTEREST étaient des plaies dégoutantes, des microbes gastro-entérites qui se répandent…
C’est comme si je demandais à ces gens: Toi PERFECT, comment tu te sens, à force de ne pas comprendre le PEOPLE? Aye le déconnect?
Vous savez quoi. J’aime profondément Christiane Charette. Parce que justement…Elle n’est pas parfaite comme LES PETITS « gastro-perfect » qui l’accusent. Et qui doivent me condamner autour d’une bouteille de vin à 250$ avec ma radio-bonbon qui va parler de La Voix demain matin!

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire