Humain

Lettre à Jean-David

11 juillet 2019

Lette à Jean-David Pelletier

Tantôt, j’ai reçu ce petit mot de Jean-David Pelletier. Un ami. Un espèce de gars original que j’ai rencontré dans mon métier. Un espèce d’humain que tu croises rarement dans ta vie. Il m’a écrit ce petit mot que je vous partage.
Et ma lettre ensuite…

« Cher Daniel, Lorsque je suis venu à ta rencontre à pieds à Trois-Rivières avec Billibob, tu m’avais offert un super col roulé orange brûlé que j’ai porté par la suite durant toute mon épopée de 561 km jusqu’à Rimouski avec mon chien Billibob.
Ce col roulé avait déjà pour moi une représentation importante. Dans ses derniers mois de vie, mon chien Billibob avait adopté ce chandail comme sa doudou de vieillard…. Il dormait sur le col roulé orange-brulé de mononcle Daniel tout le temps…

Aujourd’hui, il est décédé dessus, et je le garde pour toujours..
Croiser des hommes comme toi Daniel, c’est toujours unique.
Mais surtout plein de sens. Merci Daniel.
x
Jean-David Pelletier »

Mon cher Jean -David,
Quand j’ai vu apparaître ton petit mot ce soir,
je peaufinais mon manuscrit que je suis en train de terminer.
Je romance la mort de ma mère.
Dans mes oreilles, j’écoutais « How Great thou art «
quand j’ai vu apparaître ton petit mot.
Et c’est là que j’ai appris que ton ami était parti aujourd’hui.
Le coeur m’a serré, tu comprends.
Surtout quand tu m’apprends que ton ami,
s’est endormi sur le gilet orangé que je t’ai donné.
C’est la petite ligne orange autour de ton cou.
Je la vois sur ta photo.
J’ai les yeux dans l’eau…
Tu as le don mon cher ami de créer des liens.
Ils sont peu nombreux les humains comme toi.
Ceux qui luttent pour la beauté des vraies choses.
Et qui sont responsables pour toujours de qu’ils apprivoisent!
Ton ami a résisté longtemps.
Parce qu’il t’aimait tellement.
Maintenant.
Ton vieil ami a fait de toi quelqu’un de différent.
Tu es libre! Regarde en avant. Marche !
Et s’il y a une chose que nous avons appris
avec toi et ton fidèle ami,
c’est que l’amitié nous conduit loin. Très loin.
Et qu’elle réchauffe notre humanité.
Jean-David,serais-tu par hasard,
le petit prince de St-Ex?
Avec ta rose Billibob…
Ce soir, je te serre dans mes bras mon ami.
« Tu es unique au monde »

Je te réchauffe avec ma laine de tendresse.

Je t’embrasse.

Daniel

Aucun commentaire

Laisser un commentaire