Humain

Lettre aux enfants de Guylaine Guay

10 avril 2016

 

image

Mon cher Léo frisé
Et toi aussi Clovis mon très cher,
Pendant que ta mère Guylaine, recevait le monde au lancement de la fondation de Véro et Louis à Montréal. Toi et moi mon Léo, on jasait ensemble.
On se parlait de température. Tu me racontais que ton frère Clovis, est bien sensible au beau temps et au mauvais temps.
Lui Clovis, il ressent quand il va neiger pis toute.
C est comme un baromètre autistique!
Tu lui diras à ton frère qu’on a hâte que le printemps arrive! Ca fait que.
S’il ressent de la neige dans sa tête. Qu’il ne m’en parle pas.
Je suis tanné de l’hiver. Bon

Toujours est-il mon Léo.
On jasait toi et moi et tu regardais tout ce beau monde . Et plus « la salle V pour Victoire « dans le Vieux Montréal se remplissait, plus ça sentait le parfum!
Comme toi pis moi mon Léo, le monde s était mis propre!
Des autistes et des  » asperger » qui sentaient bon et qui étaient beaux en maudit.
Du monde comme toi. Comme moi disons. Des réguliers. Des irréguliers.
Et là…Là!

 

image
Quand Vero est arrivée, devant toi pour te saluer. Tu ne savais pas trop qui c’était cette belle fille-là qui faisait le tour pour saluer tout le monde. Tous!
Bien oui. C est elle.
J’ai dérangé ta mère. Je lui ai donné une petite tape sur les épaules. Elle est venue te présenter la grande blonde séparée sur le côté, qui te parlait.
Et c’est là que ta mère, Guylaine, t’a rappelé que c’était elle ,la Véro en question.   Elle s’en venait annoncer la Fondation VéroLouis pour aider les autistes comme toi.
Tu as bien raison mon Léo. C’est pas tout le monde qui connait Véro.
Louis. Son mari aussi. Mais on le connait de plus en plus.
Le ByeBye et plein d’affaires en télé. C’est lui.
C’est lui « Les Morissette. »
Ils font des steppettes ensemble! Pis ça marche.
-Ca te dit rien ça non plus?
Ah bon…c’est pas grave.
En tout cas Léo mon grand…
Véro et Louis ont beaucoup de talent.
Trois beaux enfants.
Ils font de l’argent.
Puis on est bien content!

Un jour ta mère Guylaine a écrit un livre sur toi et ton frère.
Deux enfants à la mère.
Elle confie un pan de sa vie avec deux humains autistes.
Dans son livre, elle parle avec tendresse de vous- deux. Elle raconte que son plus grand RÊVE, c est de bâtir une maison pour les autistes comme toi mon grand Léo.
Pour les autistes quand il vont être plus vieux.

image

Vero a lu ca. Touchée en plein coeur.
Et puis.
Entre ses occupations. Sa radio. Sa revue. Son magasinage. Sa teinture. Son gym. Une poutine. Ses enfants. Delphine. Justin, Raphaelle. Sa mère Carole. Sa soeur Stephanie, Théodore et leur fille Romy, sa grand-mère Jeannette, Loulou sa gardienne, Guy, et la belle-mère! Le bureau! Le chien! Les Morissette! Pis KO. L’Aubainerie. Manon la coiffeuse. L’école. Le hockey. La
télé. Ses amis. Facebook. Twitter. Instagram. Textos. Marie-Soleil, RythmeFm. Les rhumes pis Roseline…
Et Louis…son époux le drummondvillois
Entre tout. OUF!  Elle a raconté ça à Louis son amoureux.
Louis le fort-sensible. Frappé solide lui-aussi par votre réalité mon Léo.
Ils s’est mis à penser…à calculer. Pis à vous aimer fort.
Véro et Louis ont mis toute leur équipe là-dessus.
Un jour, ils ont téléphoné à ta mère.
« Guylaine. Notre fondation c est avec toi qu on fait ca »
Ta mère s’est mis à pleurer…
Elle a essuyé ses yeux. Et s’est dit: « Les gars, on va changer le monde à notre manière. Y’a deux anges qui sont tombés dans nos vies… »
Ses paroles ressemblaient à ça.


Cher Léo..
Dans le coin. Je n’ai pas eu le temps de te parler de ta mère.
Véro et Louis ont bien résumé le projet. Raffi et des enfants nous ont ému avec une magnifique chanson.
« On écrit sur les murs » En vente sur Itune! Y’a des sous qui vont à la Fondation. (Clique pour écouter)
Mais . Ce que je voulais te dire mon Léo, c’est que ta mère est aussi spéciale que toi et Clovis.
Vous êtes pas différents pour rien. Votre mère est pas comme les autres.
J ai rarement vu une humaine aussi tendre et folle.
Aussi tendre et lumineuse. Aussi tendre et forte.
Rarement.

image
Ta mère mon Léo. Ta mère.
Avec la Fondation de Véro et Louis.
Elle est en train de changer un petit morceau du monde trop austère des fois.
Pis son amoureux l’aide en plus! Son barbu d’amoureux généreux.
Est ce que tu pourrais toi pis ton frère? Toi en tout cas.
En notre nom. Embrasser ta mère pour moi. Et nous autres
Je le sais que tu dois être gêné un peu
Quand on est ado. Ca fait curieux d embrasser sa mère.
Voudrais tu au moins lui dire mon Léo…
Qu on l aime ta mère.
Et elle se chargera de dire à Véro et Louis.
À toute leur gang de fous…En riant comme elle sait si bien le faire dans la vie.
A RAFFI. Aux créateurs des images de casse-tête.
« Aux ramasseux. Aux imagineux. Aux bénévoles… »
A Véro et Louis encore. A leurs 3 enfants qui apprendront et voudront certainement poursuivre cette histoire d’amour auprès de ceux et celles qui vivent autrement. Dans leur bulle…
Elle leur dira:
Qu ils ont accompli quelque chose de grand et d’exceptionnelle dans les bulles humaines de l’autisme.
M E R C I

image

Avec la fondation Véro Et Louis (clique sur ce lien)
Léo, un jour…On va en bâtir une maison. Pis deux. Pis trois…?
Brique par brique. Pierre par pierre…
Pis on va écrire sur les murs de la maison
On va écrire mon Léo.
Ton nom.
Celui de Clovis. Justine, Alexandre, Mathis et tous les autres.
On pourrait écrire mon Léo:
« Nous autres , on est pas fou…
on a changé le monde! « 

Je t’aime pour toujours mon Léo…HighFive!
Come on…Embrasse Clovis pour moi

D’un bègue…qui fait autrement.
Daniel, un ami de ta mère
xxx

 

image

 

14 Commentaires

  • Reply Annie Desrochers 10 avril 2016 at 9:56

    À défaut de me répéter encore mon chers Daniel, ta plume est magique pour trouver les mots de ce que nous aimerions dire et lire… Je suis très toucher par ce texte, Tu dis haut et fort ce que je veux lire, ce que j’aimerais dire ce que je ressent… Merci à Guylaine t sa famille, sans elle, Louis et Véro n’auraient pas vu, lu… et eu de fondation pour les autistes… Tu sais quand on s’est rencontrer toi et moi pour le mois du câlin avec Marilou ( maintenant guérie de son cancer ) Son frère, vous l’aviez remarquez, il était différent… Ben après tout ce temps je l’aie eu son diagnostique, il est asperger… Alors cette maison à bâtir, à venir, elle lui sera peut-être sienne. BRAVO! Véro & Louis, Bravo fée marraine et sa famille, bravo Raffi, Roseline et toute l’équipe qui travaille dans l’ombre pour réaliser ce merveilleux projet. Vous ferez toute une différence pour ses jeunes adultes à venir… Longue vie à tous et vive la différence!!! <3

    • Reply Daniel Brouillette 10 avril 2016 at 10:00

      merci Annie…Je me souviens encore! D’ailleurs, nous avions fait un high five ensemble! Lui et moi

      • Reply Ginette Labrie 10 avril 2016 at 9:14

        Cher monsieur Brouillette

        Vous m’avez toucher droit au cœur,votre texte est d’une humanité sans borne.Je lève mon chapeau a Madame Guay elle est une femme ,que j’aime beaucoup remarquable et n’as pas baisser les bras devant l’adversité.Bravo a vous deux!

        • Reply Daniel Brouillette 10 avril 2016 at 9:37

          Merci madame. C’est gentil. Vous avez raison d’aimer cette Guylaine… C’est exceptionnellement aimante cette femme-là!

  • Reply Danielle Gagnon 10 avril 2016 at 10:02

    C’est ce que j’appelle des bâtisseurs tout ce beau monde. Des bâtisseurs de vie, d’espoir, d’amour et de tendresse. J’admire tout ce beau monde énuméré du premier au dernier…en t’incluant toi aussi Daniel. Merci une fois encore de nous faire réaliser tout ce qui se passe dans notre monde ici, pas loin.

  • Reply Guylaine 10 avril 2016 at 3:32

    Les plus beaux mots du monde.
    Les mots du coeur.
    Le coeur de Daniel.
    Mon Daniel que j’aime .
    Merci ❤️

    • Reply Daniel Brouillette 10 avril 2016 at 5:29

      Chère Guylaine,
      En écrivant ce texte, je pensais à toi.A tes gars. Et je te revois encore à la réception de RYTHME FM quand tu étais là avec ton grand Léo…et ton petit Clovis. Je me souviens. Tu as une force que peu de gens possède. Ta force réside dans cette folie que tu as toujours continuer de partager. Et tu continues encore. J’espère qu’un jour. Quand tu seras vieille vieille, qulequ’un te relira la lettre. Parce qu’à cause de toi.Tes deux gars. Tu vas avoir changé une parcelle du monde. Véro et Louis ont aussi appris à creuser dans leur humanité. Quand j’analyse tout ça. Je me dis: Bon tu l’as pas eu facile. Mais avec Véro et Louis, vous allez améliorer le monde! Après tout! C’est ça qui reste quand les pissenlits du printemps nous chatouillent avec leurs racines!:-)

  • Reply Reine Cossette 10 avril 2016 at 4:04

    Je suis très émue de te lire. Vois-tu j’ai partagé le parcours de ces adolescents différents pendant 36 ans dans les écoles . Je les ai aimés, aimés. Je ne peux qu’être vraiment fière de cette fondation. Louis et Véro sont extraordinaires. Merci à toi mon cousin pour ce beau texte empreint d’empathie. Je t’embrasse.

    • Reply Daniel Brouillette 10 avril 2016 at 5:21

      Je suis content de me rappeler Reine que ton métier était relié aux enfants différents.
      Merci… pour le bien que tu as fait. J’en suis tellement convaincu.
      Au plaisir de te revoir…
      x

  • Reply Geneviève Gélineau 10 avril 2016 at 8:23

    C’est beau ce témoignage là. C’est plein d’humain. Tu sais ? Ce même humain qui parfois me déçoit. Ben ceux que tu décris, ils m’inspirent…je parle des Clovis et des Léo. Il y a aussi c’est deux-là qui touchent à mes valeurs, à mes tripes, mon Louis et ma belle bombe blonde, Véro. Et elle, elle m’inspire…Je dirais TA Guylaine…Car je sais que tu as toujours eu un gros béguin pour le bel humain qu’elle est. Ça fait longtemps que tu lui as trouvé des ailes…Il était temps que d’autres comme toi, les voit. Que cette belle initiative connaisse un immense succès et que ça fasse des petits….des grands…de la place dans notre monde pour des Léo, des Clovis, des Benjamin, des ostifi de beaux enfants.

    • Reply Daniel Brouillette 10 avril 2016 at 8:31

      Te lire c’est comme de la ouate humaine…:-)
      Merci… Tu es aussi inspirante.

  • Reply Rayane 28 mai 2016 at 12:58

    Bonjour Daniel. Je fait une présentation oral à ton sujet pour l’école. Mon problème est que je ne trouve pas assez d’information sur toi sur internet. Donc je me demandais si tu pouvais répondre a quelques questions au plus vite car j’ai 2 jours pour le préparer.
    Premièrement ou es-tu né et quelle date? Quelle lien possède-tu avec les membres de ta famille? Quelle évènement était le plus marquant de ta vie? Quelle récompense as-tu déjà recu? Merci pour toutes les belles histoires que tu as rédigé.

  • Laisser un commentaire