actualité

Mon cher Vincent

17 février 2017

Mon cher Vincent,

Tu te demandes c’est quoi la laïcité?
Ca c’est un mot qui existait dans le temps…
Dans le temps que le français était la langue officielle d’un peuple. Dans le temps mon Vincent que ton grand-père et ta grand-mère roulaient avec leur automobile et une plaque de char avec les mots: « Je me souviens. »écrits dessus. Ca voulait rien dire, mais c’était pour se donner l’impression qu’on venait de quelque part!
On se souvenait de rien au fond!
On n’avait plus d’histoire.
On n’allait à nul part!

Laïcité. Dans le temps, on retrouvait ce mot-là dans le dictionnaire.
Dans les années 1900, ça voulait dire de ne pas mélanger le « religieux » et la société civile.
Ce qui n’était pas mauvais en soi…

Pis un jour. Le grand monde.
Le grand monde de tous les styles, s’est mis à tripoter le mot « Laïcité » à leur manière.
Les politiciens s’en sont mêlés pour avoir des votes.
Y’a même un grand philosophe canadien qui a violé sa propre définition qu’il avait trouvé pour le mot.
Il faut le faire ça mon cher Vincent! Agresser sa propre idée!
Dans le temps.
Le mot « laïcité » variait selon le politicien qui te l’expliquait.
Un moment donné. Je te dirais mon grand Vincent, que le mot est pas mal tombé en phase terminale.
On pensait tous que la laïcité agonisait pour de bon.
Des politiciens ont enterré la laïcité vivante.
Ils ont enterré le concept pour favoriser la paix.
Penser vivre ensemble dans le respect et l’amour.
Pis?

Pis un jour ben c’est ça….
C’est ça qui est arrivé!…

Ç’est de ma faute!
J’ai rien dit!

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire