Humain

On est tous le torchon de queqlu’un!

31 mars 2019

 

Quelqu’un m’a dit qu’on devrait, quand vient le printemps,
faire un petit ménage dans nos amis Facebook.
On le sait.
On a tous des gens qui traînent dans notre page.
Ou qu’on ennuient avec nos statuts
qui défilent pour rien devant leurs yeux.
Pour rien.
Et je sais combien longs sont les miens parfois?
Et combien ils doivent pousser vite sur ma face!
En passant le torchon sur ma page. Oh surprise!
Je découvre que je n’ai même pas eu
à passer la guenille sur des gens
pour qui j’avais déjà eu de l’importance.
Ils étaient déjà disparus!
Ou morts peut-être?
Ou alors. Peut-être que?
Je me suis fait passer le torchon dans la face.

Pensée du dernier dimanche de mars.
On est tous le torchon de quelqu’un!
Quand il faut essuyer la peine.
Essuyer la morve de la détresse.
Quand il faut consoler…
Quand il faut encourager…
Aider. Donner. Liker. Montrer le pouce!
Mettre un coeur. Deux cœurs et trois fleurs.
Émotycônes qui pissent des larmes.
C’est comme ça, les mains jointes!
Namasté.
On est tous le torchon de quelqu’un!
Oui je le connais le proverbe:
Toute guenille trouve son torchon!
Ou l’inverse.
Mais ce n’est pas de ça dont je parle…
Je parle des guenilles qui ramassent juste le bon des autres…
?

Aucun commentaire

Laisser un commentaire