Humain

Une gouverneure câblée sur la haine des femmes.

16 mai 2019

Jeudi 16 mai.
Je me demande si je suis bien en mai 2019.
Et je me questionne aussi; très sérieusement, à savoir si,
les changements climatiques n’affecteraient pas les neurones
de certains humains? 50% des psy croient que la pensée humaine
est une connexion de neurones dans notre cerveau.
Notre cerveau est rempli de câblage!
De la fibre optique pour les uns.
De la broche électrique pour d’autres!

Selon des humains branchés sur la fibre optique,
notre pensée serait biologique.
Pour un instant, laissons notre dieu prendre son repas
pour ne pas se déchirer sur nos pensées divines et religieuses.
Alors! Admettons que nous sommes des câblés!
Plus câblés que des fourmis.
Est-ce que la couche d’ozone ne serait pas responsable
du dérèglement mental de cette gouverneure de l’Alabama?
Est-ce que la fonte des grands glaciers de l’Arctique
aurait endommagé son coeur et son jugement?

« Le texte prévoit que les médecins pratiquant l’avortement
seront passibles de peines de prison de 10 à 99 ans,
sauf en cas d’urgence vitale pour la mère ou d’« anomalie létale » du fœtus. »

Alors ça veut dire que si une femme est victime de viol ou d’inceste,
elle n’a pas le droit à l’avortement.
À disposer de son corps librement sacrement!
On oblige les femmes à donner naissance. Et on pourrait
envoyer le médecin pour le reste de ses jours au cachot!

En ce qui la concerne madame Kay Ivey,
j’ai pensé lui écrire quelque chose de trop méchant.
Vous vous doutez bien.
Mais je ne peux pas dire ça. Je ne peux pas écrire ça.
Je reste câblé.
J’ai fait avorter ma pensée.
Comme quoi des fois…il vaut mieux faire avorter
une pensée que de donner naissance à une idée haineuse comme la sienne.
Cette gouverneure est câblée sur la haine des femmes.
Et des humains.
Rien de moins.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire